Un possible « impôt Macron » pour 58 % de français propriétaires ?

21 mars 2017 05:51 | Les moutons enragés


Avec un article paru le 16 mars dernier Cyceon.com remet sur la table un sujet brûlant en pleine campagne électorale et à quelques semaines du premier tour des élections présidentielles françaises : la taxation des loyers considérés comme « fictifs ». Ce projet concerne les propriétaires de leur logement qui pourraient le cas échéant être taxés sur les loyers « fictifs » de leur résidence principale. En marche vers la fin du droit de propriété en France ?

L’article de Cyceon, rédigé dans l’unique intention d’apporter à ses lecteurs une opinion sur une probabilité, n’a pas échappé à la vigilance de Sylvain Fort, Conseiller presse d’En Marche (EM) qui demande ni plus ni moins le retrait de l’article (décidément c’est une obsession). En réponse, Cyceon clarifie sa propre position dans cet article daté du 20 mars précisant continuer son activité d’information objective, et réitère par ce tout dernier papier Comment et pourquoi voudrait-on taxer vos loyers « fictifs » ? dans lequel il décortique ce fameux projet de taxation.

En cette période électorale, le papier de Ciceon n’a pas traîné longtemps avant d’entrer en collision avec les oreilles de la bien-pensance, et les empêcheurs de cogiter en paix sont passés à l’action. Le célèbre « decodex », par l’entremise de son plus fidèle toutou Adrien Sénécat, s’est fendu d’un démenti au prétexte que la mesure en question ne figure pas dans le programme de Mr Macron. De quoi je me mêle !

Pourtant ce projet de taxation des propriétaires n’est pas une lubie sortie du chapeau d’un complotiste. Alors qu’il ne s’agissait au début que d’une simple rumeur s’appuyant sur les réflexions de certains « think tank », cette réforme est aujourd’hui préconisée par France Stratégie, un organisme public.

Même si ce projet de taxation n’a jamais été évoqué par E.Macron, dans le cadre de son projet présidentiel, le fait suivant nous met forcement la puce à l’oreille : le promoteur de cette lumineuse idée, Mr Jean Pisani-Ferry, commissaire général de France Stratégie jusqu’au 11 janvier 2017, vient de quitter son poste pour rejoindre l’équipe de Mr Macron. Aucun rapport ? Peut-être, mais dorénavant chacun est en droit de se poser des questions sur une éventuelle application d’un tel projet dans l’hypothèse ou Mr Macron serait élu.

Ce projet de réforme à d’ailleurs fait l’objet d’une question au gouvernement le 17 janvier 2017. Cela démontre qu’il ne s’agit pas d’un simple fantasme, mais bien d’une idée en marche : Marc Le Fur – Taxation des propriétaires de logement

L’objectif de ce relayage n’est pas de nuire au clan Macron, nous n’y avons aucun intérêt puisque le blog des Moutons Enragés est apolitique, il s’agit simplement de maintenir en surface une information nécessaire au débat démocratique que certains tentent inlassablement de glisser sous le tapis, quand ils n’exigent pas la révision ou plus radicalement la suppression des écrits, puisque c’est devenue une mode en cette période électorale digne des plus grands guignols – voir par exemple l’affaire de la censure Historia. lire ici ou encore ici

***

Tous les liens pour approfondir votre réflexion :

Cyceon.com ► En marche vers la fin du droit de propriété en France ?

Cyceon.com ► En Marche (Emmanuel Macron) répond à Cyceon

Cyceon.com ► Comment et pourquoi voudrait-on taxer vos loyers « fictifs » ?

Lemonde.fr (les décodeurs) ► Non, Emmanuel Macron ne veut pas faire payer un loyer aux propriétaires

Stratégie.gouv.fr ► 2017/2027 – Quelle fiscalité pour le logement ? – Actions critiques

Youtube.com ► Marc Le Fur – Taxation des propriétaires de logement

Les Moutons Enragés.fr ► Réécriture de l’histoire en marche

Upr.fr ► Réécriture de l’histoire en marche

***

Réflexion particulière sur le « decodex »

  Après le Brexit et l’élection de Trump, l’oligarchie étant entrée en mode panique à l’idée de perdre sa suprématie, j’en viens à me demander si le « decodex » n’a pas été conçu spécialement pour servir la campagne présidentielle française de 2017, afin de ramener le troupeau dans l’enclos tout en espérant sauver les meubles d’une élection qui pourrait s’annoncer révolutionnaire.

Calqué sur 1984 (roman de Gorges Orwell) et sous couvert d’une saine lutte contre les propagateurs de fausses informations, systématiquement estampillés « conspi », ce greffon issu d’un conformisme à tendance totalitaire pourrait bien être la pierre angulaire d’un futur « ministère de la vérité », car pour l’oligarchie l’urgence de rétablir sa suprématie devient absolue face à une hémorragie incontrôlable d’informations qui lèvent un peu plus chaque jour le voile sur les coulisses d’un système corrompu et spoliateur.

Il devient donc impératif, pour le système, de juguler toute réflexion naissante dans les esprits en tranchant dans l’info non alignée, en rabotant tout ce qui sort du cadre établi quitte à masquer, voir réécrire certains faits. Tous les moyens semblent aujourd’hui mis en œuvre pour tuer dans l’œuf l’éveil des consciences qui aboutirait inévitablement à l’effondrement d’un empire battit sur le mensonge et la division des peuples. Le « décodex » semble bien œuvrer dans ce sens.

M.G. pour les Moutons Enragés

Note** Cet article extrapole en tenant compte de paramètres analysés et assemblés. Ça ne pourrait être qu’une projection infondée mais, sachant que le flou entretenu volontairement permet la spéculation, même si c’est incertain, la chose est possible. Sinon pourquoi cette question revient-elle à intervalle régulier ?**



Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2017/03/21/un-possible-impot-macron-pour-58-de-francais-proprietaires/